photos.png
articles.png
itinéraire_moto.png
bons plans.png

Bons plans à Kantō

Tokyo
  • Se loger : le quartier d'Ikkebukuro.  Vivant, authentique, moins onéreux et pratique pour se déplacer avec la ligne de métro cicrle line (JR Yamanoteline, verte sur le plan).
  • Se déplacer :
    - Pour éviter le froid ou la chaleur, et parce que ça grouille de vie, les voies souterraines sont très pratiques.
    - Taxi : méfiez-vous, laissez la porte se refermer automatiquement derrière vous. 
    - Comme dit en préambule les cartes PASMO ou SUICA sont très pratiques, ainsi que le site HYPERDIA.

  • Visiter évidemment nous ne chercherons pas à être exhaustifs car nous n'avons pas tout vu et qu'il y a trop à dire!  Donc on va plutôt s'attarder sur ce qui n'apparait pas forcément sur tous les guides. 
    ​- Comme dirait Taniguchi : baladez-vous! Longer les voies ferrées est souvent l'occasion de belles découvertes.
    - Les bars curieux, si vous l'êtes vous même : bars à hiboux, à hérissons... Et bien sûr les Maid-café pour une ambiance complètement étrange et décalée : faire une partie de Puissance 4 avec une serveuse habillée en soubrette et faire des photos en posant en imitant un chaton est une expérience rare.  Souvent dans le quartier d'Akihabara (électronique, manga, pop-culture).

    Ah, et comme il est toujours précieux de parler de ce que l'on ne connait pas : il parait que le quartier des bars de Shinjuku, Golden Gai, est vraiment à faire.  Et Shibuya, le vendredi ou samedi soir pour croiser les salary-man ou étudiants très en joie après une soirée bien arrosée, est assez amusant!
    - Musée Ghibli (prononcer jibli) : ne faîtes pas comme nous, sinon vous ne le verrez pas, et n'hésitez pas à réserver six mois à l'avance. 

    - Entre amis : un karaoké bien sûr, et bien sûr une salle de jeu! Vous en trouverez partout, notamment à Akihabara. 
    - Et pour les fans de One Pièce : le parc de la Tokyo Skytree!
    - Prendre le monorail pour Odaibaest une super expérience, évitez les heures d'affluence pour profiter de la vue, vous passerez entre les gratte-ciel, au-dessus de la mer.... Et pour les grands enfants vous pourrez chercher à l'arrivée 

    - Autres coups de cœur (concernant les lieux peut-être un peu moins connus) : quartiers de Yanaka (et son ambiance de village), Asakusa et son marché... J'en oublie tant.
    - Ah oui, le parc impérial à Ginza, l'audio guide est intéressant et la ballade offre de belles vues entre nature et gratte-ciel.
    - Un autre incontournable : le
    parc Ueno et le Musée National de Tokyo. C'est plutôt pas mal de commencer par cela pour s'immerger dans la culture du pays avant d'en découvrir plus.
     
  • Manger : 

    Izakaya : pour faire simple, le bar à tapas version japonaise. N'hésitez pas à demander à ce qu'on vous en conseille un, si vous avez de la chance la personne vous accompagnera peut-être boire un verre. Souvent (et c'est bon signe) la carte n'est qu'en  japonais, mais il y a toujours une âme charitable pour vous aider, ou sinon pointez quelques plats au hasard! 
    Un bon souvenir sous la voie aérienne près de Ueno, et un peu partout au Japon. Pour vous donner envie : un peu de lecture avec Les Années douces de KAWAKAMI Hiromi. 


    Sushi : on ne se prétendra pas expert et il y a sûrement d'autres bonnes adresses mais voici celle qui nous a ravis :
    Sushi Dai. Et pour en savoir plus : ici.

    - Sardines : Naka​jimaune étoile Michelin et un restaurant qui a gardé toute sa simplicité, presque une cantine. Ici la sardine est reine. Je ne dirais "allez-y les yeux fermés" car c'est déjà bien difficile de le trouver. Un passant a appelé pour nous le restaurant et nous a accompagné jusqu'à l'entrée! Super adresse pour un déjeuner. 

    - Evidemment à Tokyo vous pouvez goûter à presque toute la gastronomie japonaise, donc même si vous n'avez pas la possibilité de visiter les autres lieux, jeter tout de même un œil à la partie "Manger".